L’Avocat | 16/12/2014

L’Avocat

Douceur et onctuosité de la chair de l’avocat en font un partenaire gourmand au quotidien. 

LE SAVIEZ-VOUS

  • Un avocat pèse 300 grammes en moyenne. Sa peau noire, lisse ou rugueuse selon les variétés, révèle en son cœur une chair verte et onctueuse qui entoure un gros noyau.
  • Énergétique, l’avocat est un fruit riche en acides gras et en vitamines qui favorisent votre bien-être.
  • L’avocat se consomme exclusivement cru. Il suffit de l’ouvrir en deux pour le savourer nature, relevé d’épices, d’herbes ou de citron, ou en accompagnement.
  • On le trouve toute l’année sur les étals, mais sa pleine saison va de l’automne au début du printemps.

 

CONSEILS POUR CHOISIR ET CONSERVER 

Pour l’avocat, ce n’est pas le critère de maturité qui guidera votre choix, puisqu’il continue à mûrir une fois cueilli, mais le moment auquel vous souhaitez le déguster. Vous trouverez donc sur les étals des fruits à différents degrés de maturité.

Si vous dégustez vos avocats le jour-même, assurez-vous simplement que la chair est souple à proximité du pédoncule. La variété Hass a également la particularité d’une peau qui brunit à maturité.

Privilégiez un endroit frais – mais pas trop froid – (6°C max.) pour conserver vos avocats :

  • Fermes, ils se gardent jusqu’à 5 jours à l’air ambiant.
  • Bien mûrs, vous pourrez les conserver 2 ou 3 jours en les stockant au frais.

Pas question d’attendre pour vous régaler d’un bon avocat ? Deux solutions pour le faire mûrir :

  • placez-le dans un compotier à proximité d’autres fruits, comme la pomme ou  la banane  qui dégagent de l’éthylène ;
  • enveloppez-le dans du papier journal.

Et si vous n’avez consommé que la moitié d’un avocat, pensez à bien conserver le noyau sur l’autre partie et citronnez-la copieusement. Emballez-la ensuite dans du film alimentaire, avant de le stocker au frais, pour ralentir sa maturation et son oxydation.